En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Nos recettes

Cuisiner un héros

Par MARLENE KERRIEN, publié le samedi 8 février 2014 19:06 - Mis à jour le samedi 8 février 2014 19:10

GENTLE MAN

 

Pour 1 personne (exceptionnelle de préférence).

 

Préparation : 1 jour.

Cuisson : 15 minutes à la sauteuse.

Temps de repos : 25 ans minimum.

Façonnage : quelques minutes.

 

Ingrédients :

 

Pour la pâte à feuilleter (ou à effeuiller :

Pour la garniture musclée :

·         1 kg d’encéphale humain

·         400 g de pur génie

·         1 anthologie de la poésie française ou, à défaut, de Charles Baudelaire

·         Poudre de perlimpinpin

·         2 yeux clairs (verts ou bleus selon vos goûts)

·         20 kg de muscles d’acier

·         1 noix de finesse

·         1 grain de folie minimum

·         3 brins d’humour

 

Pour la crème de tendresse fouettée :

Pour le façonnage :

·         1 tonne de tendresse

·         3 cuillères à café de force

·         1 soupçon de mystère

·         1 zeste de fantaisie

·         1 mèche de cheveu rebelle

·         3 cuillères à soupe de gel effet « saut du lit »

·         Quelques poils de barbe de trois jours

·         1 kg de tablettes de chocolat

·         1 sachet de charme ravageur

·         Quelques gouttes de musique

 

La pâte à feuilleter :

·         Sur une planche à découper, émincer le kilo d’encéphale, l’anthologie de poésie française puis les 400 g de pur génie.

·         Verser le tout dans un saladier et mélanger doucement à la cuillère en bois.

·         Ajouter un peu de poudre de perlimpinpin et bien remuer jusqu’à ce que la pâte devienne homogène.

·         Incruster les 2 yeux clairs.

·         Pétrir à la main délicatement jusqu’à l’obtention de l’effet « regard qui tue ».

·         Façonner une tête et mettre au frais.

·         Laisser pousser à couvert au moins 25 ans.

 

La garniture musclée :

·         Pendant ce temps, dans une sauteuse, faire revenir les 20 kg de muscles d’acier dans une noix de finesse.

·         Pour un Gentle Man plus pimenté, saupoudrer de grain de folie (selon votre convenance) et des 3 brins d’humour.

·         Laisser mijoter à feu doux durant 15 minutes en remuant de temps en temps.

·         Sortir du feu, laisser refroidir et réserver au frais pendant 25 ans.

 

La crème de tendresse fouettée :

·         Dans un cul-de-poule, mettre la tonne de tendresse additionnée des 3 cuillères à café de force.

·         Fouetter vigoureusement au batteur électrique une première fois.

·         Ajouter un soupçon de mystère et parfumer d’un zeste de fantaisie.

·         Fouetter une deuxième fois jusqu’à ce que le mélange soit délicieusement onctueux.

·         Réserver au frais pendant 25 ans.

 

Le façonnage de votre héros :

·         Au bout de 25 ans minimum, récupérer votre tête bien murie et y dessiner un visage.

·         Disperser la mèche de cheveu rebelle.

·         A l’aide d’un pinceau, badigeonner de gel effet « saut du lit ».

·         Parsemer de quelques poils de barbe de trois jours. Réserver.

·         Dans un saladier, mélanger à la spatule votre garniture musclée et votre crème de tendresse fouettée.

·         Verser sur le plan de travail et sculpter délicatement un corps d’athlète.

·         Incorporer les tablettes de chocolat (sans les casser !) au niveau des abdominaux.

·         Pétrir quelques instants puis réunir la tête et le corps.

·         Saupoudrer le tout avec le sachet de charme ravageur.

·         En touche finale, parfumer de quelques gouttes de musique.

 

·         Gentle Man est prêt à vous servir. A consommer sans modération !

Commentaires

Aucun commentaire